Goooooooood morning England

Publié le par Heckel & Jeckel

C’est ainsi qu’on pourrait commencer la critique de Good morning England, en hommage à Robin Williams (et son fameux Gooooood morning Vietnam). Si les deux films sont contemporains, les ressemblances ne s’arrêtent pas là.

Remettons-nous dans le contexte. Milieu des années 60 , Grande Bretagne: les grandes années pour les radios pirates et en particulier une qui nous intéresse : Radio Rock. Radio Rock est une station musicale qui échappe aux autorités britanniques puisqu’elle se situe sur un bateau, en mer du Nord. 8 dj’s y officient jour et nuit, emmenée par un Philipp Seymour Hoffman génial, comme à son habitude. Si dans Good morning Vietnam, le héros doit faire face à la guerre et aus réprimandes de ses supérieurs, ici le problème réside du côté du gouvernement, bien décidé à faire cesser cette musique de Satan, coûte que coûte. Good morning England, un film qui va vous faire aimer la radio…pirate.


Mais au final, qu’est ce qui est « so cool » dans les années 60 en Angleterre ?
En fait, plusieurs choses. Tout d’abord, l’humour britannique, qui n’a pas changé depuis. Les piques, les belles phrases fusent, d’un camp comme de l’autre et la V.O nous permet d’apprécier un humour fin, grossier et « so british » dans la beauté de la langue maternelle.
Secundo, ce qui est vraiment cool, c’est la façon de s’habiller dans les années 60. Aujourd’hui, on appellerait ça le vintage. J’appellerais ça « comment revenir à l’ancien quand on n’a pas trouvé mieux ». Le look des personnages est à tomber, des huiles du gouvernement, tous en costume avec la raie sur le côté tenue au gel, aux styles plus « baba » de nos DJ’s marins. Mention spéciale pour la chemise à fleurs portée avec brio et pour les looks recherchés de Quentin, le capitaine, maître à bord après Dieu, dans un style purement britannique non sans une touche d’extravagance ; Marc, le romantique, tombeur de ces dames dans un style plus « Jim Morrison propre sur lui » et Gavin, la star à bord, sorte de Iggy Pop façon 60’s.


Gavin, la star


Quentin

Mark


So british, isnt it ?

Années 60 : Sex, drug and…
Mais ce qui était vraiment, vraiment cool dans les années 60, et qui le reste, c’est… la musique. A n’en pas douter ici, près d’une quarantaine de titres, tous meilleurs les uns que les autres. Il vient tout de suite à l’esprit la qualité de la B.O de Good morning Vietnam. Celle-ci tient la comparaison sans sourciller. De « Stay with me baby» de Duffy en intro à « Let’s dance » de David Bowie en générique de fin, on croule sous une avalanche de groupes et de tubes : les Who, les Kinks, The Turtles, les Beach Boys ou encore Cream pour les plus célèbres.


Quentin dans un air guitar enflammé 

Pour les connaisseurs, espérons qu’il en reste, on retrouve des chansons similaires sur
Good Morning Vietnam et Good morning England (dont par exemple « The letter » des Box Tops). Tous ces éléments donnent une ambiance parfaite qui nous accroche directement à une histoire, simple certes, mais touchante et avec un vrai apport historique.

Good morning England est donc sans conteste le film du mois, sans doute l’un des films majeurs de l’année. D’une légèreté rafraîchissante, sans jamais tomber dans le bateau (gros jeu de mots), c’est un compagnon idéal pour une journée ensoleillée.

La seule déception en sortant du film : ne pas connaître de radio diffusant une telle qualité musicale.

Good morning England, de Richard Curtis, (comédie anglaise, 2 h 15) avec Kenneth Branagh, Bill Nighy, Nick Frost, Philip Seymour Hoffman.

Pathé Bellecour : jusqu’au 12 mai, tous les jours 11 heures, 13 h 50, 16 h 35, 19 h 30, 22 h 15. De 6,40 euros à 9,80 euros.

Ps : Un petit post scriptum en forme de coup de gueule. Un coup de gueule concernant le prix des places : 9,80 euros en plein tarif au Pathé Bellecour. Une bonne raison de regretter ses années étudiantes et d’attendre avec impatience d’être inclus dans la case Senior. 10 euros, disons le franchement, ça fait mal au cul. Un conseil, que je me suis donné à moi-même après coup, prendre la carte fidélité. Elle ne vous coûtera que 20 euros et sera donc rentabilisée en.. deux films. Si vous habitez en presqu’île et que vous êtes un peu cinéphile, c’est une solution à envisager. Sinon faudra casser son PEL.

Publié dans Culture

Commenter cet article

Heckel+&+Jeckel 12/05/2009 18:24

Bon encore plus facile.

Celle-ci est sur la Bande Originale du film, c'est :
Elenore de The Turtles.

Voilà.

Agathe 12/05/2009 18:18

Merci pour la premiere reponse mais enfaite ce n'est pas sa que je cherchais ce que je cherche ce trouve dans cette bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18883200&cfilm=134316&hd=1.html
et elle commance a partir de 1minute45
Voila si tu trouves ce serait vraiment super car jadore cette chanson !!!
Salut !!

Heckel+&+Jeckel 11/05/2009 13:51

Oui mais en plus crédible.

patam 11/05/2009 13:45

darren tullet powaaaa

Heckel+&+Jeckel 10/05/2009 18:21

Bonsoir Agathe,

tout d'abord, je pense que tu parles de la bande annonce suivante :
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18874442&cfilm=134316&hd=1.html
Autant être sûr, plusieurs versions étant sortie.

Pour la chanson, elle n'est pas présente sur la bande originale du film. Il doit s'agir de "Gimme some lovin" de Spencer Davis Group. La chanson peut vous être familière, les Blues Brothers en ont fait une reprise assez célèbre.