Minimalement vôtre.

Publié le par Heckel & Jeckel

Worakls, un nom qu’on écorche la première fois, un air de soirée de Nuits Sonores. Interview.


Pourquoi ce nom de scène imprononçable?

À la base, Worakls était un duo. Un soir, on jouait dans une soirée assez underground. Un type nous a  demandé pourquoi est-ce qu’on portait tous les deux une capuche. On a répondu que c'était parce qu'on était les oracles de la soirée.  Oracle en anglais se dit Woracle. Écrit à l'arrache ça donne Worakl. Au pluriel, Worakls ! Ensuite notre duo a rompu et j’ai continué en solo avec le même nom.

Je dois avouer que la minimal m’ennuie assez vite mais là, il y a un truc en plus, c'est quoi ?

Mon style ne se limite pas à la minimale en fait, le fait que je fasse du piano depuis que j'ai 3 ans joue un peu je pense. Je ne peux pas m'empêcher de rendre mes morceaux un peu plus mélodieux que la plupart des morceaux de minimale.

Tu te reconnais un côté dark ?

Tout à fait. Quand les sons sont trop fleur bleue, je m’ennuie. Je n’aime pas les morceaux qui sont vachement joyeux. Ça doit être quelque chose que j'ai dû pomper à Beethoven, Mozart ou autre. Si on fait bien attention, ces types étaient des vrais Dark Vador.

Tes autres influences ?

Classique, jazz, bossa nova, rock, métal… J'aime tout ce qui va chercher plus loin qu'un hit radio avec 4 accords et 5 notes dans une ligne vocale.

 

Tu mixes depuis combien de temps ?

Un peu plus de 2 ans. J'ai commencé après avoir vu Eric Prydz en club. Il n’arrêtait pas de toucher à tout. Ça me rendait fou. Il ne laissait jamais tourner un son tranquillement, il avait toujours un mix de 2 / 3 platines en simultanées avec des breaks de 2 minutes qui te font planer. Il a un truc : des mélodies simples mais enivrantes, qui montent qui montent !! Et ça monte encore plus loin que ce que tu peux imaginer. Après l'avoir vu,   j’ai bossé 4 mois dans une usine et me suis payé mes platines. Je me suis mis à fond dedans. C'est vraiment lui qui m’a fait me lancer

Ton style a évolué ?

Oui, surtout au niveau de la production. Dans la musique électronique, il y a un aspect bidouillage de tous les instruments, la création même parfois des instruments. C'est autant un taf d'ingé son que de musicien et j'en apprends tous les jours. Le duo représente 6 mois, les premières ébauches, les premières prods, le myspace. Au départ notre style était electro/house. Après le splittage, je suis allé jouer avec Miss Klyne dans un festival à Cognac pendant l’été 2008. Elle m'a emmené au Bar live. C'était une after techno minimale de dingue. Ça a été un tournant. Quand on est rentré, je me suis mis sur l’ordinateur et j’ai commencé un projet minimale.

Un nouveau duo est envisageable ?

Non, du tout. Je trouve que si l’on ne joue pas à 3 /4 platines , ça devient vite très répétitif de mixer. Si en plus on partage la tâche… Je suis jamais vraiment satisfait de moi, je ne voudrais pas en arriver à en vouloir à quelqu’un parce que le set n’était pas assez ceci ou cela. Au moins là, je ne peux m'en prendre qu'a moi-même.

Tes projets ?

Je vais jouer à Ibiza cet été. À la rentrée prochaine, j’ai une résidence mensuelle au Redlight à Paris. J'adorerai passer aux Nuits Sonores, c'est un super festival où il y a tout un tas de monstres. J'adorerai y mettre ma touche.


Fiche Technique Worakls

20 ans

10 EP

3 labels : Liftin, Airbus et Yaka.

 

Matos

Logiciel Ableton, quelque vst, aucun samples.

Pour mixer :  2 mk3 cdj 1000 et une DJM 600

Le myspace du Monsieur : 
http://www.myspace.com/woraklsmusic

Un mix d'une heure GRATUIT 
http://worakls.universpodcast.com/

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guilesp 14/06/2009 23:37

C'était un véritable carton en Espagne l'année dernière, ce morceau a une sacré réputation.

Heckel+&+Jeckel 10/06/2009 22:11

En effet, très deep et très dark, il faut vraiment se mettre dedans. Intéressant mais assez confidentiel.

Heckel+&+Jeckel 10/06/2009 21:58

Je regarde ça direct !

Guilesp 10/06/2009 21:56

Enorme. Ses sons gardent la dynamique et le mastering Electro-House, et en Dj set il assure. Je te propose Dubfire dans un style plus dark encore :
http://www.youtube.com/watch?v=8x-l6EgwgdA